Les 6 Paramitas et les 10 non-vertus

Si la situation sanitaire le permet, les enseignements auront lieu sur place. Une transmission par Skype sera assurée dans tous les cas (au même tarif).

Si vous suivez les enseignements à distance, veillez à commander les textes indiqués à temps auprès de la boutique (claire.sangye@gmail.com).

 

Enseignement par Lopön Thuji (traduction du tibétain vers le français par Christèle Asia)

 

12 septembre: les six Paramitas ou vertus transcendantes constituent le cœur de l'entraînement sur le chemin du Grand Véhicule, le Mahayana. Ce sont : la générosité, l'éthique, la patience, la persévérance (énergie enthousiaste), l'absorption méditative et la sagesse.   S'appuyant sur le dynamisme des relations entre les êtres, elles sont l'instrument de l'intégration de l'enseignement dans la vie quotidienne en action.  

 

13 septembre : les 10 non-vertus. Le Bouddha a souligné ce qui devrait être évité et ce qui devrait être appliqué pour générer les causes de notre propre bonheur et celui des êtres. Voyant l’esprit humain torturé par de nombreuses perturbations mentales (84 000 !), Il a ainsi proposé des préceptes de conduite pour les adeptes laïcs (laïques) et les adeptes ordonné(e)s. Parmi ces préceptes il y a les vœux d’éviter les dix actes non vertueux : ceux du corps : le meurtre, le vol, la conduite sexuelle incorrecte ; ceux de la parole : le mensonge, créer la discorde, avoir des mots blessants, le bavardage ; ceux de l’esprit : la convoitise, la malveillance, les vues erronées. Celui qui ne commet pas ces actes est doté de mérites, les autres l’apprécient, il vit en harmonie avec les autres ; et inversement, pour ce qui concerne celui qui ne pratique pas la vertu.  

 

Le bulletin d'inscription bientôt disponible ici



 

Association Yéshé Khorlo

Pema Yang Dzong

39130 BLYE
Jura, France

 

Contact par email

 

 

© 2020 Yéshé Khorlo Pema Yang Dzong
Réalisation : Jordel Médias Agence Web