Programme de Pema Yang Dzong 2020

Si la situation sanitaire le permet, les enseignements auront lieu sur place. Une transmission par Skype sera assurée dans tous les cas (au même tarif).

Si vous suivez les enseignements à distance, veillez à commander les textes indiqués à temps auprès de la boutique (claire.sangye@gmail.com).

La transmission par Skype ne concerne pas les retraites des Khorde Rushen et Tsa-Loung.


PROGRAMMES PERMANENTS :

Les pratiques quotidiennes et mensuelles en 2020
Pratique de Shiné Shamatha
Retraite des Khordé Roushen 2020

PROGRAMMES 2020 :

15/07 : Enseignement sur le Bardo Thödol, par Khenpo Karma Wangyel
22/07 : Shédra: Première partie du Bodhicaryavatara, avec Khenpo Karma Wangyel
29/07 : Shédra: La production interdépendante
01/08 : Retraite des Khorde Roushen avec Khenpo Karma Wangyel
22/08 : Enseignement sur les Préliminaires du Kunzang Gon-du
06/09 : Pratique de Shiné avec les Anilas
12/09 : Les 6 Paramitas et les 10 non-vertus
19/09 : Pratique de Vajra Varahi (Dorje Pamo), longue sadhana
04/10 : Pratique de Shiné avec les Anilas
10/10 : Pratique de Chöd avec les Ani’las
17/10 : Shédra: Deuxième partie du Bodhicaryavatara, avec Khenpo Karma Wangyel
20/10 : Pratique des Tsa-Loung avec Khenpola ou les Anilas
01/11 : Pratique de Shiné avec les Anilas
07/11 : Les 6 sphères d'existence
11/11 : Pratique du Lama Norbou Gyamtso avec les Ani’las
21/11 : Les 2 vérités et les 5 agrégats
06/12 : Pratique de Shiné avec les Anilas
19/12 : Pratique de Tara avec les Ani’las


15 juillet 2020 - 20 juillet 2020 : Enseignement sur le Bardo Thödol, par Khenpo Karma Wangyel

Si la situation sanitaire le permet, les enseignements auront lieu sur place. Une transmission par Skype sera assurée dans tous les cas (au même tarif).

Si vous suivez les enseignements à distance, veillez à commander les textes indiqués à temps auprès de la boutique (claire.sangye@gmail.com).

 

Nous préparer à la mort, en faire une occasion d’éveil, c’est ce que proposent nombre d’enseignements et pratiques bouddhistes.  

 

Khenpo Karma Wangyel va aborder le fameux « Bardo Thödol », Le livre des morts tibétain, qu’il serait plus précis de traduire par [Le livre de la] Grande Libération par L’Écoute dans les états intermédiaires et qui est un cycle d’enseignements rassemblé dans un corpus de textes dont nous avons, depuis 2009, une traduction complète du tibétain en français réalisée par Philippe Cornu. 

Notre bien-aimé défunt traducteur Bruno Le Guével a eu le temps de traduire la première partie du passage La grande libération par l’audition en s’appuyant sur les conseils de Khenpo Karma Wangyel, ainsi que les 4 prières spécifiques pour accompagner les défunts lors de leur passage dans les Bardos.

 

Ces textes (sauf le livre de P. Cornu) sont disponibles à la boutique de Pema Yang Dzong.

 

Le Bardo Thödol est un texte trésor (terma), caché au 8ème siècle par Padmasambhava, le second Bouddha, et découvert au 14ème siècle par le Tertön Karma Lingpa au pied du mont Gampodar.  

En simplifiant un peu, les enseignements bouddhistes tibétains considèrent quatre bardos ou « intervalles » qui sont : le bardo de cette vie, le bardo du moment de la mort, le bardo du « dharma-même » et le bardo du devenir. Certaines sources y ajoutent 2 bardos supplémentaires : le bardo du rêve et le bardo de la méditation.

 

Le bardo de cette vie, l’état dans lequel nous sommes actuellement, est le moment privilégié où l’être humain, fort de la liberté de cette précieuse existence humaine, est en mesure de s’adonner à la pratique spirituelle afin de développer l’amour-compassion pour tous les êtres, de réaliser sa nature de bouddha et se libérer du cycle des renaissances.

C’est tout le propos des pratiques du Vajrayana et du Dzogchen, de permettre par des méthodes spécifiques d’atteindre l’Éveil dans cette vie même. Et si, par manque de diligence, l'Éveil n’était pas réalisé dans cette vie, il y a encore la possibilité de se libérer pendant les bardos du moment de la mort, du « dharma-même » ou du devenir, dont les étapes sont décrites dans le texte du Bardo Thödol. Ce dernier est lu à l’oreille du mourant afin de lui rappeler les instructions qu’il a reçues ou bien encore, une fois le souffle coupé et la mort effective, il est possible de réaliser des prières et rituels pour les personnes décédées. Ces rituels peuvent être pratiqués individuellement, ou en groupe, ou encore au cours de droupchen, qui sont des pratiques où les rituels sont effectués sans discontinuer, 24h sur 24, pendant une dizaine de jours par des moines et des laïcs.  

Nul n’échappe à la mort et quand ce moment arrive, les personnes sont bien démunies, qu’il s’agisse de la mort de proches ou du processus de notre propre mort.

Les enseignements donnés par Khenpo Karma Wangyel sont l’occasion pour préparer ce moment, mais également pour mieux vivre notre vie actuelle et la mettre au service d’une pratique spirituelle afin de découvrir la nature véritable de notre esprit et cesser l’errance de vie en vie sous le poids d’une illusion toujours recommencée.

 

La retraite est ouverte à tous.

 

La traduction est assurée du tibétain vers le français par Edith Bermann.  

 

Si possible sur place, sinon par Skype.

 

Télécharger le bulletin d'inscription


22 juillet 2020 - 27 juillet 2020 : Shédra: Première partie du Bodhicaryavatara, avec Khenpo Karma Wangyel

 Si la situation sanitaire le permet, les enseignements auront lieu sur place. Une transmission par Skype sera assurée dans tous les cas (au même tarif).

Si vous suivez les enseignements à distance, veillez à commander les textes indiqués à temps auprès de la boutique (claire.sangye@gmail.com).

 

Bodhicaryavatara (1ère partie des chapitres 1-8) par SHANTIDEVA

 

Traduction vers le français par Christèle Asia.

L’anglais sera disponible plus tard.

Enseignement ouvert à tous.

 

Le Bodhicaryatavara est un guide essentiel pour tous ceux qui s’entraînent sur la voie des bodhisattvas, la voie de la compassion. Il contient des explications claires et des instructions pratiques, appuyées par des raisonnements d’une grande force, dont les pratiquants bouddhistes font usage depuis des générations pour renoncer aux habitudes anciennes néfastes et ancrées, et transformer en profondeur leur existence à mesure que les qualités extraordinaires de l’esprit d’Eveil prennent racine en eux.   

 

Ce texte est un hymne extraordinaire à la compassion universelle et explique un très grand nombre de pratiques qui servent de base au lodjong (l'entraînement de l'esprit). Une des pratiquestirée à l'origine du Bodhicharyavatara est la pratique de tonglen où l'on décide de prendre toute la négativité et les souffrances pour soi et de donner tout le bonheur aux autres.

 

Texte:

Pour suivre l’enseignement, nous vous conseillons de vous procurer la traduction de ce texte :    Bodhicaryavatara, « La marche vers l’Eveil » aux Editions PADMAKARA.

 

 

Télécharger le bulletin d'inscription


29 juillet 2020 - 30 juillet 2020 : Shédra: La production interdépendante

Si la situation sanitaire le permet, les enseignements auront lieu sur place. Une transmission par Skype sera assurée dans tous les cas (au même tarif).

Si vous suivez les enseignements à distance, veillez à commander les textes indiqués à temps auprès de la boutique (claire.sangye@gmail.com).

 

Les 12 liens de la coproduction conditionnée

 

Traduction en français par Christèle Asia.

Les enseignements sont ouverts à tous.

 

Notre existence d’êtres animés est composée d’une succession de conditions qui s’enchaînent invariablement les unes à la suite des autres. La chaîne ainsi formée de douze maillons décrit notre conditionnement issu des actes passés, notre condition présente et les causes de notre existence à venir, expliquant ainsi le processus d’incarnation et de réincarnation qui nous pousse à errer d’existence en existence dans le samsara. Dans l’illustration de la roue de la vie, chaque maillon est figuré par une image (P.Cornu).  

 

Texte:

Vous pouvez trouver ces images avec des explications dans le livre suivant : LA ROUE DE LA VIE image populaire et emblématique du bouddhisme tibétain / Jean-Claude Sergent – Hervé Denonain / Guy Trédaniel Editeur   

 

 

Télécharger le bulletin d'inscription


1 août 2020 - 15 août 2020 : Retraite des Khorde Roushen avec Khenpo Karma Wangyel

Retraite des Khorde Roushen avec Khenpo Karma Wangyel

 

Il s’agit d’une retraite fermée qui s’adresse à un petit groupe d’étudiants(e)s francophones de Gangteng Tulkou Rinpoché qui ont reçu l’initiation et accompli au moins 10000 fois les 5 préliminaires du Kun-Sang Gong-Pa Kun-Du de Tertön Oguièn Pèma Lingpa.

Traduction Edith Bermann.

 

Les détails ici

 

Bulletin d'inscription Khorde Rushen

 


22 août 2020 - 23 août 2020 : Enseignement sur les Préliminaires du Kunzang Gon-du

Si la situation sanitaire le permet, les enseignements auront lieu sur place. Une transmission par Skype sera assurée dans tous les cas (au même tarif).

Si vous suivez les enseignements à distance, veillez à commander les textes indiqués à temps auprès de la boutique (claire.sangye@gmail.com).

 

Enseignement par Lopön Kinley (traduction du tibétain vers le français par Christèle Asia)

 

Traditionnellement, la pratique des préliminaires (Ngöndro en tibétain) est destinée à préparer l’esprit à recevoir les enseignements liés à la pratique principale. Dans les préliminaires du Kunzang Gongdu, il y a 5 aspects : prise de refuge, développement de l’esprit d’éveil, purification (Vajrasattva), offrande du mandala, yoga du maître.

Le Kunzang Gongdu  est un terma (trésor spirituel) contenant un cycle complet de pratiques permettant d’atteindre l’Éveil : les préliminaires, les pratiques des souffles et thiglés (les Tsa Lung), les préliminaires extraordinaires ou Khordé Roushen et les enseignements Dzogchen (Trekchö et Thögyel).

Les préliminaires du Kunzang Gongdu permettent d’accéder aux Khordé Roushen. Ces derniers ouvrent la voie aux pratiques Dzogchen du Trekchö de pureté première et du Thögyel de présence spontanée, telles qu’elles sont enseignées dans ce terma.  

 

Des retraites d'accumulation de ces pratiques sont regulièrement organisées au centre. 

 

Vous trouverez à la boutique les textes suivants :  

La Bonne Voie de l'Éveil - format A5 - 18€ (le texte de pratique)

Commentaire des Préliminaires "La Bonne Voie de l'Éveil" :

-          par Gangteng Tulkou Rinpoché - 20€ - format A4,

-          par Khenpo Karma Wangyel - 20€ - format A5.

 

Bulletin d'inscription bientôt disponible ici

 


6 septembre 2020 : Pratique de Shiné avec les Anilas

 

À Pema Yang Dzong, les 1ers dimanches du mois, avec les Anilas.  

 

Ouvert à tous  

 

10h - 12h et 14h30 - 16h  

 

Langues

Anglais – Français

 

Pour une présentation détaillée cliquer ici

 

Télécharger le bulletin d'inscription


12 septembre 2020 - 13 septembre 2020 : Les 6 Paramitas et les 10 non-vertus

Si la situation sanitaire le permet, les enseignements auront lieu sur place. Une transmission par Skype sera assurée dans tous les cas (au même tarif).

Si vous suivez les enseignements à distance, veillez à commander les textes indiqués à temps auprès de la boutique (claire.sangye@gmail.com).

 

Enseignement par Lopön Thuji (traduction du tibétain vers le français par Christèle Asia)

 

12 septembre: les six Paramitas ou vertus transcendantes constituent le cœur de l'entraînement sur le chemin du Grand Véhicule, le Mahayana. Ce sont : la générosité, l'éthique, la patience, la persévérance (énergie enthousiaste), l'absorption méditative et la sagesse.   S'appuyant sur le dynamisme des relations entre les êtres, elles sont l'instrument de l'intégration de l'enseignement dans la vie quotidienne en action.  

 

13 septembre : les 10 non-vertus. Le Bouddha a souligné ce qui devrait être évité et ce qui devrait être appliqué pour générer les causes de notre propre bonheur et celui des êtres. Voyant l’esprit humain torturé par de nombreuses perturbations mentales (84 000 !), Il a ainsi proposé des préceptes de conduite pour les adeptes laïcs (laïques) et les adeptes ordonné(e)s. Parmi ces préceptes il y a les vœux d’éviter les dix actes non vertueux : ceux du corps : le meurtre, le vol, la conduite sexuelle incorrecte ; ceux de la parole : le mensonge, créer la discorde, avoir des mots blessants, le bavardage ; ceux de l’esprit : la convoitise, la malveillance, les vues erronées. Celui qui ne commet pas ces actes est doté de mérites, les autres l’apprécient, il vit en harmonie avec les autres ; et inversement, pour ce qui concerne celui qui ne pratique pas la vertu.  

 

Le bulletin d'inscription bientôt disponible ici


19 septembre 2020 - 20 septembre 2020 : Pratique de Vajra Varahi (Dorje Pamo), longue sadhana

 

Si la situation sanitaire le permet, les enseignements auront lieu sur place. Une transmission par Skype sera assurée dans tous les cas (au même tarif).

Si vous suivez les enseignements à distance, veillez à commander les textes indiqués à temps auprès de la boutique (claire.sangye@gmail.com).

 

Avec les Ani'las

 

Retraite ouverte à tous.

 

Au sein des pratiques du Mahayoga, on trouve ce qu’on appelle les pratiques des trois Racines, c’est-à-dire les pratiques du Lama, du Yidam et de la Dakini. Il est dit que le Lama est la racine des bénédictions, le Yidam, la racine des accomplissements et la Dakini, la racine des activités. La Dakini est l’expression féminine de l’éveil, la connaissance qui soutient le/la yogi(ni) dans sa pratique. Pour que les moyens habiles deviennent effectifs, ils doivent prendre place au sein de l’espace de la vacuité. La Dakini symbolise cet espace et cette ouverture de l’esprit nécessaire à la mise en œuvre des moyens de la compassion. Vajra Varahi est la Dakini principalement pratiquée dans la tradition de Péma Lingpa.  

 

Texte:

Longue sadhana disponible à la boutique

 

Le bulletin d'inscription bientôt disponible ici


4 octobre 2020 : Pratique de Shiné avec les Anilas

 

À Pema Yang Dzong, les 1ers dimanches du mois, avec les Anilas.  

 

Ouvert à tous  

 

10h - 12h et 14h30 - 16h  

 

Langues

Anglais – Français

 

Pour une description détaillée cliquer ici

  

Télécharger le bulletin d'inscription


10 octobre 2020 - 11 octobre 2020 : Pratique de Chöd avec les Ani’las

 

Si la situation sanitaire le permet, les enseignements auront lieu sur place. Une transmission par Skype sera assurée dans tous les cas (au même tarif).

Si vous suivez les enseignements à distance, veillez à commander les textes indiqués à temps auprès de la boutique (claire.sangye@gmail.com).

 

Retraite ouverte à tous.

 

 La pratique de Chöd fut introduite au Tibet par le grand maître indien Padampa Sangyé qui la transmit à sa principale disciple, Machig Labdrön. Il existe aussi une lignée terma de la pratique de Chöd, issue de Padmasambhava, que l’on trouve dans le Longchen Nyingtig de Jigmé Lingpa, qui est celle que nous pratiquerons. Considérée comme le moyen le plus efficace pour trancher l’attachement au soi de l’individu, la pratique de Chöd consiste à offrir son corps aux quatre sortes d’hôtes. Outre l’accomplissement ultime de la sagesse obtenue grâce à la réalisation directe de la vacuité, la pratique de Chöd est une pratique d’accumulation de mérites qui a la réputation de guérir certaines maladies, de lever les obstacles et de libérer les esprits malfaisants attachés aux lieux.

(source : P. Cornu. Dictionnaire encyclopédique du Bouddhisme)

 

Texte:

Nous utiliserons la Sadhana : « Le rire retentissant de la dakini couperet (Tchö) » - pé-tcha 10€

 

Le bulletin d'inscription bientôt disponible ici

 


17 octobre 2020 - 19 octobre 2020 : Shédra: Deuxième partie du Bodhicaryavatara, avec Khenpo Karma Wangyel

 

 Si la situation sanitaire le permet, les enseignements auront lieu sur place. Une transmission par Skype sera assurée dans tous les cas (au même tarif).

Si vous suivez les enseignements à distance, veillez à commander les textes indiqués à temps auprès de la boutique (claire.sangye@gmail.com).

 

Bodhicaryavatara (2ème partie des chapitres 1-8) par SHANTIDEVA

 

Traduction vers le français par Christèle Asia.

L’anglais sera disponible plus tard.

Enseignement ouvert à tous.

 

Le Bodhicaryatavara est un guide essentiel pour tous ceux qui s’entraînent sur la voie des bodhisattvas, la voie de la compassion. Il contient des explications claires et des instructions pratiques, appuyées par des raisonnements d’une grande force, dont les pratiquants bouddhistes font usage depuis des générations pour renoncer aux habitudes anciennes néfastes et ancrées, et transformer en profondeur leur existence à mesure que les qualités extraordinaires de l’esprit d’Eveil prennent racine en eux.   

 

Ce texte est un hymne extraordinaire à la compassion universelle et explique un très grand nombre de pratiques qui servent de base au lodjong (l'entraînement de l'esprit). Une des pratiquestirée à l'origine du Bodhicharyavatara est la pratique de tonglen où l'on décide de prendre toute la négativité et les souffrances pour soi et de donner tout le bonheur aux autres.

 

Texte:

Pour suivre l’enseignement, nous vous conseillons de vous procurer la traduction de ce texte :    Bodhicaryavatara, « La marche vers l’Eveil » aux Editions PADMAKARA. 

 

 

Télécharger le bulletin d'inscription


20 octobre 2020 - 25 octobre 2020 : Pratique des Tsa-Loung avec Khenpola ou les Anilas

Si la situation sanitaire le permet, les enseignements auront lieu sur place. Une transmission par Skype sera assurée dans tous les cas (au même tarif).

Si vous suivez les enseignements à distance, veillez à commander les textes indiqués à temps auprès de la boutique (claire.sangye@gmail.com).

 

Les Tsa Lung sont une série de pratiques qui travaillent avec le corps subtil, composé des tsa (canaux), lung (souffles) et tiglés (énergies quintessencielles), combinant des yogas physiques (trul khor), des techniques de rétention de la respiration et des visualisations. Issues du Kunzang Gongdu, un terma de Pema Lingpa. Ces pratiques sont de puissants moyens habiles permettant de dissiper les obscurcissements et d'amener à la reconnaissance de la véritable nature de l'esprit. En ce sens, elles sont une aide précieuse aux pratiques du Dzogchen transmises par Gangteng Toulku Rinpoché lors des retraites du cycle Kunzang Gongdu.

Pour participer à ces retraites, il faut avoir reçu l’initiation de Kunzang Gongdu, terminé les préliminaires spécifiques du cycle de Kunzang Gongdu.

La retraite sera probablement conduite par Lopön Kinley si Khenpola n'est pas à Pema Yang Dzong pendant cette période.

Les détails pratiques nécessaires seront donnés après inscription. 

 

Texte:

« Le Festin de Félicité non-contaminée », utilisé pendant cette retraite est disponible à la boutique du centre pour les participants qui ne l’aurait pas encore.

 

 

 

Télécharger le bulletin d'inscription


1 novembre 2020 : Pratique de Shiné avec les Anilas

 

À Pema Yang Dzong, les 1ers dimanches du mois, avec les Anilas.  

 

Ouvert à tous  

 

10h - 12h et 14h30 - 16h  

 

Langues

Anglais – Français

 

Pour une présentation détaillée cliquer ici

  

Télécharger le bulletin d'inscription


7 novembre 2020 - 8 novembre 2020 : Les 6 sphères d'existence

Si la situation sanitaire le permet, les enseignements auront lieu sur place. Une transmission par Skype sera assurée dans tous les cas (au même tarif).

Si vous suivez les enseignements à distance, veillez à commander les textes indiqués à temps auprès de la boutique (claire.sangye@gmail.com). 

 

Enseignement par Lopon Thuji.

Traduction du tibétain vers le français par Edith Bermann.

Ouvert à tous.

 

Les six destinéessix voies ou six classes de destins sont dans la cosmologie bouddhiste les six mondes où se réincarnent les êtres sensibles d'après leurs karmas liés à leurs actes des vies antérieures. Elles sont représentées de façon imagée sous la forme du Bhavacakra ("roue de la vie").

Ce sont :

1.     le monde des dieux ou des êtres célestes (deva);

2.     le monde des demi-dieux belliqueux (asura);

3.     le monde des êtres humains ;

4.     le monde des animaux ;

5.     le monde des faméliques (preta);

6.     le monde des enfers.

Le continuum de conscience qui transmigre entre ces six destinées n'est pas une personne ou un soi, ni une âme, mais un agrégat (Skandha), une continuité phénoménale aux éléments changeants.

 

Le bulletin d'inscription bientôt disponible ici


11 novembre 2020 - 15 novembre 2020 : Pratique du Lama Norbou Gyamtso avec les Ani’las

Si la situation sanitaire le permet, les enseignements auront lieu sur place. Une transmission par Skype sera assurée dans tous les cas (au même tarif).

Si vous suivez les enseignements à distance, veillez à commander les textes indiqués à temps auprès de la boutique (claire.sangye@gmail.com).

 

Retraite ouverte à tous. 

 

La sadhana du Lama Norbou Gyatso, extraite de l’un des plus importants termas du Roi-Tertön Péma Lingpa, est une pratique des 3 Racines (Lama, Yidam, Khandro), alliant Gourou Rinpoché et ses huit manifestations, Hayagriva et Dorjé Phamo.

Cette retraite est une occasion unique de pratiquer cette sadhana du Lama Norbou Gyatso – normalement réservée à la pratique en retraite de 6 mois – à Péma Yang Dzong, accompagnés des Nonnes, enseignantes du Shédra de Péma Chöling au Bhoutan. Pendant ces jours nous réciterons et accumulerons les mantras de ce texte nommé « L’Ornement de la Pensée Éveillée du Vidyadhara [Péma Lingpa] ». Il n’est pas nécessaire d’avoir reçu les initiations du terma pour faire cette retraite.  

 

Vous trouverez le texte à la boutique du centre :

Lama Norbou Guiatso (sadhana) - 50€

 

Le bulletin d'inscription bientôt disponible ici


21 novembre 2020 - 22 novembre 2020 : Les 2 vérités et les 5 agrégats

Si la situation sanitaire le permet, les enseignements auront lieu sur place. Une transmission par Skype sera assurée dans tous les cas (au même tarif).

Si vous suivez les enseignements à distance, veillez à commander les textes indiqués à temps auprès de la boutique (claire.sangye@gmail.com).

 

Enseignements donnés par Lopön Kinley.

Traduction du tibétain vers le français par Christèle Asia.

Overt à tous.

 

21 novembre : Les 2 vérités. Dans le bouddhisme, le monde manifesté, et donc la réalité perçue, sont interprétés sous deux perspectives appelées « les deux vérités » ou, plus justement, « les deux réalités ». La réalité relative, ou la réalité conventionnelle, se rapporte au mode d’être d’apparence des phénomènes et de l’existence.  Elle décrit non seulement comment apparaissent les choses aux yeux des êtres, mais aussi le mécanisme de causalité, les interactions entre les phénomènes (coproduction conditionnée), bref l’efficience de l’existence. La réalité absolue ou « réalité ultime » désigne le mode réel des phénomènes, leur nature essentielle et ultime.  

 

22 novembre : Les 5 agrégats. Dès son premier enseignement, sur les quatre Nobles Vérités, le Bouddha Shakyamouni évoque les 5 agrégats (skandha ou composants psycho-physiques). Dans l’enseignement sur la première Noble Vérité, le Bouddha affirme en effet: "En résumé, les cinq agrégats d'attachement sont  "dukkha", souffrance. Ils sont les composantes de tout "être" en ce monde, instruments de l'attachement et donc de la souffrance. Ce que nous appelons un "être" dans notre langage habituel n'est qu'une combinaison des cinq agrégats en perpétuel changement, ce n'est qu'une étiquette que l'on donne à cet ensemble d'agrégats, en pensant qu'il existe un "soi". Au niveau d’un individu, les cinq skandha sont la base de la personnalité sur laquelle on établit, à tort, l’idée d’un « moi » et d’une personne réellement existante. En terme général, les cinq skandha sont les constituants de tous les phénomènes composés existant dans l’univers (P. Cornu).

 

Le bulletin d'inscription bientôt ici


6 décembre 2020 : Pratique de Shiné avec les Anilas

 

À Pema Yang Dzong, les 1ers dimanches du mois, avec les Anilas.  

 

Ouvert à tous  

 

10h - 12h et 14h30 - 16h  

 

Langues

Anglais – Français

 

Pour une présentation détaillée cliquer ici

  

Télécharger le bulletin d'inscription

 

 

 


19 décembre 2020 - 20 décembre 2020 : Pratique de Tara avec les Ani’las

 

Si la situation sanitaire le permet, les enseignements auront lieu sur place. Une transmission par Skype sera assurée dans tous les cas (au même tarif).

Si vous suivez les enseignements à distance, veillez à commander les textes indiqués à temps auprès de la boutique (claire.sangye@gmail.com).

 

Retraite ouverte à tous.

 

Tara est la protectrice universelle de la souffrance. Elle est aussi plus particulièrement la protectrice du Tibet. Elle est considérée comme la mère de tous les Bouddhas et l’incarnation de la sagesse incluant des aspects paisibles mais aussi courroucés de l’activité de cette sagesse. Pour invoquer son aide, les fidèles récitent la louange aux 21 Taras. Cette prière comprend les 21 aspects de Tara, dont la Tara verte est un aspect paisible qui opère contre les peurs et la souffrance. 

 

Texte:

Les Lopöns utiliseront la Sadhana sous forme de pé-tcha « Rituel de la libératrice », vous pouvez l’acheter à la boutique 10€.

 

Le bulletin d'inscription bientôt ici 

 

Association Yéshé Khorlo

Pema Yang Dzong

39130 BLYE
Jura, France

 

Contact par email

 

 

© 2020 Yéshé Khorlo Pema Yang Dzong
Réalisation : Jordel Médias Agence Web