Buddhism

Le bouddhisme est né en Inde, il y a environ 2500 ans. Son fondateur s'appelait Siddhartha Gautama. Après des années de recherche spirituelle et de méditation, il a atteint un état appelé "Eveil" qui correspond à la connaissance parfaite de la réalité de l'esprit et des phénomènes. A la suite de cet Eveil, il a enseigné pendant plus de quarante ans le chemin qu'il avait découvert afin de permettre à ceux qui désiraient l'entendre de le parcourir et d'atteindre cet Eveil. Il a été appelé le Bouddha, ce qui signifie "Eveillé".

 

L'enseignement dispensé par le Bouddha porte le nom de Dharma.

 

Quatre "sceaux" définissent ce Dharma:

Tous les phénomènes composés sont impermanents

Tous les phénomènes composés sont sans substance

Tous les phénomènes composés sont souffrance

Le Nirvana (l'Eveil) est paix.

 

Le Bouddha affirmait également ne soutenir aucune opinion dogmatique et enseigner uniquement ce qui se rapporte à la souffrance, à son origine, à sa disparition et à la voie qui permet son extinction. Ces quatre points forment son premier enseignement, qui est connu sous le nom des "quatre nobles vérités".

 

C'est en raison de la non reconnaissance de ces quatre nobles vérités que les êtres, sous l'emprise de l'avidité, de la colère et de l'ignorance sont entraînés dans une ronde sans fin, de vie en vie, dans le cycle de l'existence.

 

Comme le Bouddha l'a dit: "Ne commettre aucune faute, pratiquer excellemment la vertu, maîtriser totalement son esprit, c'est là l'enseignement de l'Eveillé."

 

Son enseignement nous exhorte ainsi: "Dans cette vie, tourmentez ou nuisez aux autres et, dans le futur, le karma négatif qui en résulte vous nuira à son tour; abandonnez donc, autant que possible, les non-vertus. De plus, accomplissez dans cette vie le bien d'autrui car c'est là le moyen suprême d'accomplir, dans le futur, votre propre bien." Tel est le Bouddha-Dharma, l'enseignement qui éveille.

 

Ceux qui y adhèrent, le nourrissent et le développent sont ceux que l'on appelle "bouddhistes".

 

Dans les siècles qui ont  suivi la disparition du Bouddha, plusieurs écoles se sont formées en mettant en exergue tel ou tel aspect de son enseignement, en privilégiant certaines interprétations et en s'adaptant aux cultures des pays où le Dharma se propageait.

 

De nos jours, trois grands "courants" existent:

Le bouddhisme Theravada, pratiqué au Sri Lanka, en Thaïlande, au Cambodge...

Le boudhisme Mahayana (ou "Grand véhicule"), pratiqué en Chine, au Japon, en Corée...

Le bouddhisme Vajrayana (ou "Véhicule adamantin"), pratiqué en particulier dans les pays himalayens (Tibet, Népal, Bhoutan...).

 

Pour les pratiquants du Vajrayana, le Bhagavan Bouddha a donné trois cycles d'enseignements afin de permettre à la totalité des êtres d'échapper au nombre incommensurable des souffrances du samsara, de les installer dans un bonheur immuable et constant, à savoir la bouddhéité parfaite.

 

Non seulement, beaucoup se sont libérés en pratiquant les enseignements du Bouddha mais, qui plus est, en les appliquant assidûment, ces êtres oeuvrent à leur tour à la libération des générations futures.

 

Association Yéshé Khorlo

Pema Yang Dzong

39130 BLYE
Jura, France

 

Contact by email

 

 

© 2020 Yéshé Khorlo Pema Yang Dzong